visiter sculptotheque


La flore de La Réunion

La flore de La Réunion
  • id
  • Ravenala madagascariensis
  • Ravenale, Arbre du voyageur
  • Strelitziaceae
  • Exo
  • Espèce exotique envahissante
  • non
  • Description

    Ravenala madgascariensis

    L'arbre du voyageur n'est pas un arbre (au sens botanique du terme), mais une plante herbacée au stipe lacunaire, ce qui le fait parfois ressembler à un palmier. De par sa forme et sa taille, il se repère de loin. Adulte, le stipe mesure environ dix mètres de hauteur. Le Ravenale peut ainsi atteindre jusqu'à 30 m.

    feuillage: Les vastes feuilles sont disposées en éventail, dans un même plan. Leur base en forme de coupe retient l'eau de pluie dans laquelle de nombreux moustiques viennent pondre. A Madagascar, ces réservoirs d'eau hébergent des espèces très originales qui sont inféodées à ce microhabitat (batraciens, coléoptères et moustiques). Le pétiole est plus long que le limbe. Leur forme rappelle la feuille de bananier.

    Ravenala madgascariensis 003 Ravenala madgascariensis 006

     


    Inflorescences: en épis aux axes foliaires avec des bractées naviculaires. Fleurs à 6 pétales et 6 étamines, suivi de capsules triloculaires ligneuses, contenant des arilles de couleur bleu.

    Ravenala madgascariensis 004 Ravenala madgascariensis 004 bis

    Fruits: Les fruits sont des capsules à 6 loges, ressemblant à des bananes ligneuses, contenant de nombreuses graines entourées de fibres d'un bleu intense qui attirent les oiseaux.

    Ravenala madgascariensis 004 ter

    Ecologie et répartition: Espèce endémique de Madagascar, le Ravenale est, sur la Grande Île une des rares espèces endémiques forestières à survivre dans les formations herbeuses secondaires et dans les fourrés d'exotiques, toujours sur des sols frais et humides. Il croît de manière très rapide là où les forêts primaires ont été déboisées ou brûlées. 

    A La Réunion il est cultivé dans les jardins, les parcs et les espaces urbains pour l'ornement. Il a été introduit dans divers espaces naturels ou semi-naturels. On le trouve à l'état spontané dans la forêt secondaire au-dessus de Saint-Benoit et dans la vallée de la Rivière des Roches. En 1895, CORDEMOY nous indiquait qu'on le trouvait déjà en abondance dans les escarpements boisés de la Rivière des Roches, près du pont de Beauvallon (200-300 mètres d'altitude), pêle-mêle avec les autres arbres forestiers et qu'on le prendrait là pour une plante indigène.

    On retrouve désormais le Ravenale dans toutes les régions tropicales.

    Origine

    Le Ravenale est originaire de Madagascar. Le nom générique Ravenala vient ainsi du malgache ravinala qui signifie "même sens". L'appelation Arbre du voyageur vient du fait que dans la base naviculaire on trouve de l'eau généralement pleine d'insectes mais également du fait que les jeunes feuilles contiennent une sève particulièrement liquide dont le goût est proche de l'eau.

    Ravenala madgascariensis 005

     Utilisation

    Sur la côte Est de Madagascar, ses différentes parties sont utilisées comme matériaux pour la construction des cases végétales traditionnelles, fraîches et fonctionnelles. Les pétioles fendus, appelés falafa, servent à confectionner des panneaux muraux.

    Les feuilles une fois séchées, appelées raty, sont utilisées pour la réalisation des couvertures et enfin du tronc, on tire des planches souples, appelées rapaka, avec lesquelles on fabrique le plancher.