visiter sculptotheque


La flore de La Réunion

La flore de La Réunion
  • id
  • Spathodea campanulata P. Beauv.
  • Tulipier du Gabon
  • Bignoniaceae
  • Tulipier d'Afrique, Bâton de sorcier, Flamme de la forêt, Pissate de singe.
  • non
  • Description

    Arbre à cime arrondie de 15 à 20 m de haut, à croissance rapide. L'écorce est gris vert.

    Tulipier gabon

    Feuillage: Feuilles opposées, pouvant atteindre 35 cm de longueur, imparipennées (9 à 19 folioles entières de forme ovoïde-oblongue); chaque foliole, d’un vert luisant, mesure de 5 à 10 cm de long.

    Tulipier gabon

    Inflorescences: En saison fraîche, de nombreuses grandes fleurs (7 à 13 cm) de couleur orange à rouge écarlate, ayant l’aspect de tulipes tournées vers le haut, se développent successivement à l’extrémité des rameaux végétatifs, sur un axe floral fortement aplati ; le bord de la fleur est frangé et de couleur jaune d’or. Du nectar aqueux, dont certains oiseaux sont friands, s’amasse abondamment dans les boutons floraux encore fermés, d’où le nom de « calices d’eau » pour les inflorescences. La pollinisation des fleurs est effectuée par les chauves-souris et les oiseaux. L’espèce fleurit toute l’année mais la floraison principale s’effectue de mars à juillet.

    Tulipier gabon Tulipier gabon

    Fruits: Les fruits sont des capsules dressées en forme de fer de lance, à deux loges séparées par une cloison centrale charnue, marrons, déhiscents latéralement et contenant de nombreuses graines à ailettes translucides.

    Tulipier gabon Tulipier gabon 012

    Ecologie et répartition: Arbre de pleine lumière, résistant à la sècheresse; sols quelconques mais bien drainés. Le Tulipier du Gabon est très souvent utilisé dans les espaces verts des villes ainsi qu'en bordure de route.


    Espèce exotique envahissante à Mayotte, et menaçant les flores indigènes des autres régions. A proscrire en centre-ville à cause des dégâts considérables causés par ses racines aux revêtements urbains et aux canalisations.

    Si l'on entaille ses racines, elles donnent de nouvelles pousses (elles drageonnent).

    Origine

    Originaire d'Afrique tropicale, l'espèce a été introduite en 1950 à La Réunion, alors qu'elle l'avait déjà été à Maurice avant 1837.

    Utilisation

    Le Tulipier du Gabon est essentiellement ornemental.

    En Afrique, son bois est utilisé pour la sculpture des talismans; l’écorce, les feuilles et les fleurs servent également à préparer un remède contre les maladies de peau.