visiter sculptotheque


La flore de La Réunion

La flore de La Réunion
  • id
  • Cryptomeria japonica
  • Cryptoméria
  • Cupressaceae
  • Sapin pays
  • Cryptoméria du Japon, Cèdre du Japon, Sugi
  • non
  • Description

    Conifère au fut droit atteignant 25m de hauteur au port élancé et conique. Les branches du cryptoméria sont grèles, arquées avec des rameaux sur le dessus.

    Son écorce est brun roux crevassée se détachant en lanières.

    Cryptomeria japonica 004 medium Cryptomeria japonica 005 medium


    Feuillage: Les aiguilles sont obliques sur le rameau, serrées, raides et piquantes, de couleur vert foncé virant ensuite au brun rougeâtre.

    Cryptomeria japonica 006 medium Cryptomeria japonica 008 medium


    Inflorescences: Le cryptoméria est une espèce monoïque avec les fleurs mâles et femelles sur des rameaux distincts. Le pollen des fleurs mâles est allergisant.

    Le nom de Cryptoméria lui vient du grec "kruptos" qui signifie caché et "meros" qui désigne une partie faisant référence aux parties de la fleur qui sont difficiles à discerner.

    CryptomeriaJaponica MaleFlowers Cryptomeria japonica cones

    Fruits: Strobiles globuleux, hérissés vert franc, qui à maturité devient marron. Il demeure en place durant plusieurs années. La dispersion des graines ailées a lieu au cours de la première année.

    Ecologie et répartition: Le cryptoméria est planté entre 900 et 1600 m d'altitude. On en trouve dans toute l'île. Les massifs les plus importants sont:

    • Au nord: la plaine d'Affouche, les Hauts du Brûlé
    • A l'est: La petite Plaine, Bébour-Bélouve, Terre-plate (Salazie)
    • A l'ouest: Bras Sec (Cilaos), Pitons de la Plaine des Cafres, Makes, Hauts de l'ouest.

    Il apprécie le climat montagnard, des précipitations abondantes et un bon ensoleillement. Résistant aux cyclônes, il paraît donc parfaitement adapté à La Réunion.

    Les peuplements sont traités en futaie régulière.

    La coupe s'effectue vers 35-50 ans. Des élagages sont nécessaires pour obtenir un bois sans noeud.

    La surface de plantation représente aujourd'hui de l'ordre de 2600 hectares à La Réunion.

     Foret cryptomeria

    Origine

    Comme son nom l'indique, le Cryptomeria Japonica est originaire du japon. Introduit et naturalisé en Chine, dans l'Himalaya au nord-est de l'Inde et sur l'île de Taïwan.

    Ce conifère, introduit sur l'île à la fin du XIXe siècle a été adopté dès les années 50 comme essence de reboisement en raison de son adaptation aux sols volcaniques, au climat montagnard, aux vents cycloniques (bien que des cyclones très violents aient totalement détruit certains massifs).

    Usage

    Le cryptoméria est utilisé pour le coffrage, les charpentes, l'ameublement, les clôtures, les aménagements intérieurs (plafonds, bardeaux, lambris, poutres)