visiter sculptotheque


La flore de La Réunion

La flore de La Réunion
  • id
  • Albizia lebbeck (L.) Benth.
  • Bois noir
  • Fabaceae
  • Bois noir des bas
  • Exo
  • Espèce exotique envahissante
  • non
  • Description


    Le bois noir des bas est un arbre moyen à grand pouvant mesurer de 6 à 20 m de haut. Le tronc est assez court et la couronne est très étalée.

    L'écorce se desquame en écailles rectangulaires.

    Albizia lebbeck 004



    Feuillage: Feuilles caduques, tombant rapidement à l'approche de l'hiver. Les feuilles sont composées bipennées de couleur vert sombre. Les folioles sont dissymétriques par rapport à leur nervure médiane (comme pour toutes les espèces du genre albizia).

    Albizia lebbeck 008


    Inflorescences: Les fleurs apparaissent pendant la saison chaude. Elles sont en glomérules crème présentant de longues étamines vertes.

    Albizia lebbeck 001 medium


    Fruits: Sous forme de gousses d'abord vertes d'environ 20 cm de long, puis de couleur paille, restant longtemps sur l'arbre et bruissant au moindre coup de vent (d'où le nom anglais de woman's-tongue tree - arbre langue de femme). Les gousses contiennent de 8 à 12 graines brunes, rondes, aplaties et brillantes.

    Albizia lebbeck 009 Albizia lebbeck 002 medium


    Ecologie et répartition: Le bois noir est naturalisé à La Réunion, et pousse partout au dessous de 600 m d'altitude. C'est cependnat dans la zone Ouest de l'île, la plus sèche, qu'il est le plus utile. Naturalisé, des plantations importantes ont cependant été entreprises dans la forêt de l'Etang-Salé.

    Origine

    Le bois noir est originaire de l'Inde. D'abord introduit en 1767 à Maurice, puis de Maurice à Madagascar en 1814 et à La Réunion vers la moitié du 19ème siècle.

    Utilisation


    Le bois noir est utilisé en menuiserie, et en construction. Bien que nerveux et assez difficile à travailler manuellement il peut être utilisé en placage de luxe, ébenisterie et marquetterie.

    Il fournit un ombrage important, utilisé pour les routes ou les plantations sensibles en plein soleil.

    Résistant aux embruns et à la sécheresse, il est également employé en protection des sols.

    Excellent fourrage, à La Réunion il est très souvent mutilé et ses branches servent à nourrir les cabris, ce qui condamne irrémédiablement la croissance de l'arbre.