visiter sculptotheque


BONNIER Gaëtan (1857-1944)

Général de Division
Prémier général d'aviation de l'armée française

Date de naissance:
3 décembre 1857
Date du décès:
29 octobre 1944

Héros de l'épopée française au Soudan français, où son frère Eugène trouva la mort, Gaétan Bonnier devient le premier général aviateur de l'armée française (brevet de pilote n° 137). Il va révolutionner la tactique militaire en y introduisant l'aviation.
Il participe à la bataille de la Somme pendant la Première Guerre avant de terminer sa carrière en 1919 comme commandant supérieur des forces de l'AOF.

Gaëtan BONNIER

 

BONNIER Gaetan 000Fils d'Eugène-Constant Marc Bonnier et de Marie-Elisa Henriette de Pindray d'Ambelle, Gaétan Bonnier est né à St-Leu le 3 décembre 1857. Comme son frère aîné, Eugène, il va choisir la carrière militaire et entrera à Polytechnique.

Polytechnicien (promotion 1877), il participe comme officier d'artillerie de marine à la conquête du Soudan français. De 1883 à 1892, il se bat avec bravoure sous les ordres du colonel Archinard. Blessé et décoré pour faits de guerre à Ouossébungou en 1883. il est fait officier de la Légion d'honneur en 1892. Il a 35 ans. Rentré en France, il est attaché à la direction de l'artillerie au ministère de la Marine. Il apprend la mort héroïque de son frère Eugène le 15 janvier 1894 et décide de retourner au Soudan.

Nommé chef de cabinet civil et militaire du Gouverneur général de l'Afrique Occidentale Française (AOF), il se fait un devoir de ramener en 1896 les cendres d'Eugène et de ses hommes massacrés. Nommé Colonel en 1900, il enseignera à l'Ecole Supérieure de la Marine avant de diriger le laboratoire central de la Marine. Successivement il est inspecteur des fabrications d'artillerie navale, commandant du régiment d'artillerie coloniale puis commandant supérieur de la défense de Dakar. Il rentre en France pour commander le 3ème régiment d'artillerie coloniale, puis la brigade d'artillerie coloniale. Puis il va découvrir l'avion...

Nommé général de brigade en 1908, il passe son brevet de pilote (N° I37). Gaëtan Bonnier devient ainsi le premier général aviateur de l'armée française. Nommé au commandement supérieur des troupes de l'AOF, il va révolutionner la tactique militaire en y introduisant l'aviation. Pendant la guerre 14-18, il participe à la bataille de la Somme à la tête de la 16ème Division coloniale.

Grand-officier de la Légion d'honneur sur le front en 1916, il termine sa carrière en 1919 comme commandant des forces de l'AOF. Après un pélérinage à Fort Bonnier, il rentre en France pour s'adonner à l'écriture. Il meurt au Cannet (Alpes-Maritimes) le 29 octobre 1944.


banc de binary platformhomes for sale in south miami flescorts malaysia