visiter sculptotheque


LEBLOND Marius (1877-1953)

Homme de lettres
Prix Goncourt 1910


Date de naissance:
26 février 1877
Date du décès:
8 mai 1953

Quand au début du XXe siècle la mode littéraire sera au roman colonial, la France ne pourra opposer à l'Anglais Kipling que les Leblond, Segalen et Loti. Tant pis pour le Nobel, mais quel souffle venu d'ailleurs ! De 1914 à 1916, Marius fera son apprentissage comme secrétaire particulier de Galliéni. Marius et Ary Leblond reposent au cimetière de Vaugirard.

Marius LEBLOND

 

LEBLOND Marius 000Georges Athénas naquit le 26 février 1877 à St-Denis. Son père est pharmacien, installé à l'angle des rues de l'Eglise et du Conseil. Sa rencontre avec son cousin Aimé Merlo (Ary) qu'il prit sous son aile fut déterminante. Amoureux adolescent d'une Marie, il sera définitivement Marius Leblond. Dans sa chambre mansardée remplie de livres et sous la direction de sa grand-mère Léonce Potier, il s'initia à la littérature.

Il partit à Paris seul, à 19 ans en 1896 pour se faire soigner les yeux. Et déjà dans ses bagages un manuscrit inspiré par Marie. Il passa six mois dans la capitale.

En 1898, il repartit à Paris pour les études. Cette fois avec Ary. Tout en préparant une licence d'histoire à la Sorbonne, il travailla comme auxiliaire de marine. Il abandonna études et poste pour emmener Ary en convalescence dans la campagne algéroise. Et à son initiative les deux compères vont se lancer dans la carrière littéraire. En 1902, parut leur premier ouvrage Les vies parallèles. En lettres ils auront une vie commune. Chroniqueurs, critiques d'art, romanciers, ils participèrent à la vie culturelle réunionnaise à Paris et eurent une production littéraire multiple et féconde.

Grand prix de l'Académie Française, prix Concourt en 1909 pour le roman En France, après deux tentatives malheureuses en 1903 et 1905. Prix Lasserre, grand prix de l'Empire : ils crouleront sous les lauriers. Mais ils ne forceront pas les portes de l'Académie Française pour s'asseoir sous la coupole.

En 1911, avec Ary, il est à l'initiative de la création du musée Léon Dierx à St-Denis. De 1914 à 1916, Marius est le secrétaire particulier de Galliéni qui le considérait comme son fils.

En juin 1930, il fit avec Ary une tournée triomphale à la Réunion et à l'île Maurice. Partout ils furent acclamés comme les plus féconds écrivains de la presse. En 1937, Marius Leblond est fait commandeur de la Légion d'honneur. Il meurt le 8 mai 1953 d'une congestion pulmonaire. Il est inhumé le 12 au cimetière Vaugirard à Paris.

 

Bibliographie de Marius LEBLOND

  • Redressement
  • L'Empire de France, 1944
  • La paix française, 1945
  • Les Îles soeurs, 1946
  • Les grandes heures des Iles, 1947
  • Mahé de Labourdonnais, 1951

 

Bibliographie Marius-Ary LEBLOND

  • Les vies parallèles, 1902
  • Le secret des robes, 1902
  • Le zézère, 1903
  • La sarabane, 1904 ; 1934 sous le titre Kermesse noire
  • Les sortilèges, 1905
  • L'oued, 1906
  • La grande Me de Madagascar, 1906
  • Leconte de Lisle, 1906
  • L'ideal du XIX, 1909
  • En France, 1910 ; prix Concourt en 1910
  • Peintres de races, 1910
  • Jardins de Paris, 1910
  • La Pologne vivante, 1911
  • Anicette et Pierre Desrades, 1911
  • La société francaise sous la 3e République
  • La France devant l'Europe, 1913
  • Le mirade de la race, 1914
  • Une révolution en Allemagne est-elle possible ?,1916
  • Galliéni parle, 1920
  • Ophélia, 1922
  • Fétiches, 1923
  • Ulysse, Cafre, 1924
  • L'amour sur la montagne, 1925
  • Le roman colonial, 1926
  • Nature, 1926
  • Les martyrs de la République, 1926-1928, 4t
  • Etoiles, 1928 ; prix Lasserre en 1932 sous le nouveau titre La bataille dans l'arche Arc-en-ciel, 1929
  • L'île enchantée, 1931
  • Le prolétariat intellectuel
  • L'intellectualité aux colonies, 1911
  • La Réunion et Paris, 1911
  • L'histoire de la Réunion, Société d'éditions géographiques et maritimes, 1934
  • Les odes anacréontiques de Leconte de Lisle
  • Le Noël du roi Mandjar, 1926
  • La France dans le monde, 1939 ; extrait de Passé la ligne
  • L'îlette à Palmistes, 1946
  • Madagascar, création française, 1934
  • Passé la ligne, 1932
  • Vercingétorix, 1937
  • Les arts indigènes à Madagascar, 1937
  • Belles et fières Antilles, 1937
  • Le cardinal Lavigerie, 1938
  • Comment utiliser nos colonies, 1940
  • Contes d'Afrique, 1942
 

 

best singaporehallandale beach apartments for saleregulated binary options brokers ukhouse on sale in miamigoogle add wordsparoli-vkontakte.ru