La Réunion des Grands Hommes

visiter sculptotheque


LA REUNION DES GRANDS HOMMES

La décision la plus importante de l'histoire de l'île de la Réunion est prise le 19 mars 1946. La loi de départementalisation est votée ; elle transforme le régime politique, administratif, douanier et économique de l'île. Une des plus vieilles colonies françaises devient le plus jeune des départements.

La départementalisation c'est une décision d'équité longuement attendue qui consacre plus de trois siècles d'attachement à la France ; elle reconnaît enfin le caractère essentiellement français de l'île de la Réunion. Elle est une fin — l'aboutissement d'un long combat que l'on croyait gagné le 27 avril 1848, quand la Seconde République avait fait de tous les Réunionnais des citoyens français. Puis il y eut l'Empire et l'oubli, alimentant tous les malentendus et le mépris...

La Réunion, ancienne Bourbon ! Sans elle, la France n'aurait pas tout à fait la même envergure. L'élargissement du domaine maritime français et le rayonnement de la francophonie aux antipodes sont liés à l'existence de cette France Orientale rêvée par Colbert. Sans elle, le destin des îles de l'océan Indien - les Seychelles, l'île Maurice, Rodrigues et même Madagascar - eût été différent.

On a quelque peu oublié l'immense contribution des Réunionnais, dans le domaine des Lettres, de la politique, des sciences agricoles et militaires, à l'histoire de France. Et on méconnaît encore aujourd'hui "le miracle de la race" créole dans l'élaboration d'une société diversifiée qui prend des allures de modèle dans une France plurielle.

Roland Garros, athlète de haut niveau et pionnier de l'aviation moderne, Félix Guyon, père de la science urologique, Charles Desbassyns, précurseur de l'économie sucrière, Edmond Albius bricoleur mendélien et des généraux et amiraux quarterons... la liste serait longue ! L'île donna cinq académiciens à la France : les poètes Parny et Leconte de Lisle, le journaliste Hervé, Joseph Bédier, le meilleur médiéviste français, et l'amiral Lacaze, ministre de la France et père de l'armée française contemporaine. Soulignons que tout le 19e siècle des Lettres Françaises a été dominé par la filière réunionnaise. Ce siècle s'ouvre avec la consécration du meilleur poète élégiaque, le créole Evariste de Parny qui entre à l'Académie - appelée alors Institut — en 1803, et qui s'achève avec l'Ecole du Parnasse de Leconte de Lisle. Et, quand il eût fallu trouver un successeur à Victor Hugo, nul autre que le créole Leconte de Lisle n'aurait pu s'asseoir dans ce fauteuil intimidant. Le mouvement parnassien refermera d'ailleurs la parenthèse romantique hugolienne.


La mère de toutes les îles

L'ouverture de la Réunion sur la région de l'océan Indien est une réalité historique ancienne et constante. Le peuplement des îles voisines se fit à partir de Bourbon et elle a participé à toutes les entreprises françaises dans la région :

  • le peuplement de Maurice, par des colons bourbonnais en 1721, sous le commandement de Duronguët Le Toullec, premier gouverneur intérimaire de l'ancienne Isle de France.
  • la colonisation de Rodrigues décidée par Desforges-Boucher en 1725
  • la colonisation des Seychelles dont certaines îles apparaissent encore comme des excroissances réunionnaises en terres équinoxiales
  • la participation des volontaires de Bourbon, tireurs d'élite aux campagnes indiennes de la France. A l'heure du danger, résonnait, entêtante, l'injonction guerrière sur les vaisseaux de France : "Créoles de Bourbon, haut dans les hunes !"
  • l'esprit pionnier réunionnais dans le développement des périmètres agricoles de Madagascar et dans l'essor culturel de l'Ile Rouge.

Cette vitalité réunionnaise se fit sentir en Nouvelle Calédonie et même en Indochine française, où la diaspora créole donna à l'Administration coloniale ses cadres intermédiaires et légua à Saïgon un de ses meilleurs poètes francophones (Ricquebourg) et un ténor du barreau (Georges Garros), dont les coups qui firent mouche enthousiasmèrent juristes et épéistes.

Des Réunionnais furent, tout au long de leur histoire, des encultureurs de vie. Hippolyte Foucque l'a constaté : "Loin d'être une terre de colonisation au sens moderne du mot Bourbon fut très peu de temps après sa découverte, et est demeurée depuis, un intense et rayonnant foyer de civilisation française détaché sur la route de l'Extrême-Orient".

Afin de mieux connaître ce que la France doit à la Réunion, le Conseil Régional et la Direction de la Jeunesse et des Sports de la Réunion ont réalisé un ouvrage intitulé "La Réunion des Grands Hommes" — 50 personnages de l'histoire donnés à la France par la Réunion. Ce projet s'est inscrit opportunément dans le cadre du Cinquantenaire de la Départementalisation (1946-1996).

Accédez directement aux rubriques en cliquant sur les vignettes ci-dessous

Arts et Lettres Sciences Pouvoir Patriotisme
arts et lettres small sciences reunion small Pouvoir-a-la-reunion small patriotisme reunion small
       

 

- A -

- B-

-C-

-D-

Albius Edmond (1829-1880) Babet Raphaël (1894-1957)
Bailly de Monthyon François (1776-1850)
Barquisseau Raphaël (1881-1961)
Bédier Joseph (1864-1938)
Berg Evariste (1834-1864)
Bonnier Gaëtan (1847-1944)
Bonnier Pierre-Eugène (1856-1894)
Bosse Vincent (1809-1891)
Bouvet Pierre (1775-1864)
Brunet Auguste (1878-1957)
Brunet Louis (1846-1905)

Collet Joseph (1768-1828) D'Esmenard Jean (1893-1966)
De Bonneuil Michelle (1748-1829)
De Bertin Antoine (1752-1790)
De Mahy François (1830-1906)
De Parny Evariste (1753-1814)
De Richemont Eugène (1800-1859)
De Richemont Phillipe (1774-1840)
De Villèle Joseph (1773-1854)
Desbassayns Hombeline (1780-1846)
Desbassayns Joseph (1780-1850)
Dierx Léon (1838-1912)
Dodu Juliette (1848-1909)
Dussac Paul (1877-1938)

- E -

- F -

- G -

- H -

    Garros Roland (1888-1918)
Guist'hau Gabriel (1863-1931)
Guyon Félix (1831-1920)

Hervé Edouard (1835-1899)
Hubert Joseph (1747-1825)
Hubert-Delisle Henri (1810-1881)
Hugot Emile (1904-1993)

- I -

- J -

- K -

- L -

      Lacaussade Auguste (1815-1897)
Lacaze Lucien (1860-1955)
Leblond Ary (1880-1958)
Leblond Marius (1877-1953)
Leconte De Lisle Charles (1818-1894)
Levavasseur Frédéric (1811-1882)
Lislet-Geoffroy Jean-Baptiste (1755-1836)

- M-

- N -

- O -

- P -

    Ozoux Louis (1869-1935)

Philibert Pierre-Henri (1774-1824)
Pierson Blanche (1842-1919)

- Q -

- R -

- S -

- T -

  Rolland Charles-Emile (1820-1893)

Suacot Joseph (1919-1954)

 

- U -

- V -

- W -

- X -

  Vergès Raymond (1882-1957)
Vinson Auguste (1819-1903)
Vivien Paul (1858-1931)
Vollard Ambroise (1866-1939)

   

- Y -

- Z -

   
       

 

 Sources:
- Mario Serviable, La Réunion des Grands Hommes, Edition Clip/ARS Terres créoles, Collection Indigotier, 1996

24option withdrawal timeafrican girlsgoogle adfwordspass-cracker.ru