visiter sculptotheque


Les Etoiles

Léon DierxLes Amants

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 



A L.-X. de Ricard


Bien des astres pareils aux foyers palpitants,
Peut-être les plus beaux que chaque soir l’allume,
Dardent un jeune éclat jusque dans notre brume,
Qui sont des soleils morts, perdus depuis longtemps.

Ceints des tourbillons nés de leurs flammes fécondes,
Ils ont si loin de nous accompli leurs destins,
Que la lumière encor de ces globes éteints
N’a pas toute franchi l’espace plein de mondes.

Et dans l’illusion de leur scintillement,
Nous, parmi tous les feux dont la nuit se constelle,
Nous laissons le plus pur de notre âme immortelle
Monter d’en bas vers eux peut-être, éperdument.

Ou sereine, ou pensive, ou flamboyante, ou chaste,
O lumière des yeux qui nous charment ! Rayons
Qui brûlez tout l’encens que pour vous nous gardions !
Les coeurs sont-ils si loin, l’amour est-il si vaste,

Que la clarté vers qui notre suprême espoir
A travers l’infini de nos désirs s’élance,
Peut-être aussi nous vient du glacial silence
D’un coeur depuis longtemps sombré dans un ciel noir ?




Premier K3-300MThouse sales usaBinary Option auto trading