visiter sculptotheque


À l'Ombre des bois

Léon DierxLes Amants

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 



À l’ombre des bois, dans la solitude,
Sur le bord du fleuve à regret quitté,
Le sommeil t’a prise en ta nudité ;
À l’ombre des bois, dans la quiétude
De l’art embaumé d’un parfum païen,
Un souffle a mêlé son soupir au tien,
Le souffle immortel qu’à jamais la brise,
Dans la solitude, à l’ombre des bois,
Réveille encor plein d’amoureuses voix.
En ta nudité le sommeil t’a prise,
O toi qui, songeant aux beaux sylvains morts,
Leur rappellerais la nymphe au beau corps !
À l’ombre des bois, sur le bord du fleuve,
Dans la solitude aux échos berceurs,
Dors comme autrefois ont dormi tes soeurs !
Les Dieux bords sont morts, la Nature est veuve ;
Que tes yeux sur nous ne se rouvrent pas !
Dans les plus beaux rêves éclos ici-bas
Tu vis, toi qui dors dans la sainte armure
De la forme antique, ivre de fierté,
Au fond des vapeurs d’un jour chaud d’été,
À l’ombre des bois au divin murmure !

binary options brokers review24optionbinary-method.net