visiter sculptotheque


Retour de fête

Léon DierxLes Amants

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 




Le maître est l'amour, l'heure est la maîtresse !
Au rythme affolé du fifre et des cors,
Au bal, un instant de soudaine ivresse,
J'avais dans mes bras pressé ton beau corps.

J'avais respiré dans ta chevelure
L'odeur qu'un amant porte à son chevet,
Et ta joue en fleur gardait la brûlure
Du feu que ma tempe aussi conservait.

Il fallut bientôt rejoindre les nôtres,
Et par les chemins tout illuminés
Nous suivions de loin les uns et les autres
Sans nous dire un mot, les yeux détournés.

Dans l'allée obscure enfin nous entrâmes.
Oh le ciel n'a pas de plus prompts éclairs !
Un baiser subit, unissant nos âmes,
Fondit comme un philire au fond de nos éclairs.

Le maître est l'Amour, l'heure est les maîtresse !
Et toujours les bois, et toujours la nuit
Sont les enchanteurs et l'enchanteresse
Au muet conseil qu'en silence on suit.






trading psychology for beginners