visiter sculptotheque


Voix d'Ombre

Léon DierxLes Amants

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 




C'est une ombre qui parle et la nuit seule écoute.
Va ! Sans te retourner à sa voix, suis ta route !
Ce n'est plus un amant, puisqu'on disparaît mieux
Que dans la fosse au fond d'un coeur insoucieux ;
Ce n'est pas un ami, puisque rien ne le tue,
Le démon suscité par l'idole abbatue ;
Non, c'est un étranger, moins encore, un passant,
Un inconnu, quelqu'un qui tout près est absent,
Qui voit tes pleurs couler et qui plus lourd s'arrête,
En secret surchargé de ta douleur secrète,
Car il n'en saura rien et n'en doit rien savoir.
Mais il sait que l'orgueil est l'amer abreuvoir
Où toujours le reflet de jadis se redresse ;
Que toujours un coeur tendre y reboit la tendresse ;
Et que la vision éplorée aujourd'hui
Y brille à jamais chère et radieuse en lui.
Il sait qu'il reste au loin, dans un pays sonore,
L'écho que ta souffrance avec ta joie ignore,
Et que, même au carcan de l'amour enfermé,
Celui qui n'aime plus n'avait jamais aimé.






b2b massage klkuala lumpur girls tumblrkombohacker.ru