visiter sculptotheque


Duo

Léon DierxLes Amants

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 



                    I

Rappelle-toi ! c'est la jeunesse !
Et c'est la vie ! Oh ! souviens-toi !
N'oublions rien ! Fais comme moi,
Pour que l'amour sans fin renaisse !

O souvenir de ce transport,
Revis au sein des brises pures !
Pour embaumer les fleurs futures,
Reste en nous, même après la mort !

                  II

Oublions plutôt ! c'est la vie !
Cours, jeunesse, au nouvel espoir !
Dis: "Adieu !" jamais : "Au revoir !"
Garde ton âme inasservie !

O souvenir à peine éclos,
Reste au fond des nuits tutélaires !
Pour laisser nos prunelles claires,
Meurs en nous, père des sanglots !

Elle oubliait. Il en fut triste.
Une larme est dans chaque fleur !
— Elle revint à l'improviste:
Une étoile est dans chaque pleur !


binary option problackrapid application development platformvzlomster