visiter sculptotheque


Vision

Léon DierxAspirations

Poète

Date de naissance:
31 mars 1838
Date du décès:
11 juin 1912

Poète Parnassien publié chez Lemerre, Léon Dierx est sacré Prince des Poètes en octobre 1898, à la mort de Mallarmé. Il est préféré à José-Maria de Hérédia. Il fait partie du groupe de poètes qui veilla le corps de Victor Hugo à l'Arc de Triomphe le 22 mai 1885. Un monument fut érigé à sa mémoire place des Batignolles.

Lire la fiche complète

Léon DIERX

 

 




Un soir, sur ma couche brûlante,
En proie à des rêves affreux,
Je sentais sur ma main tremblante
Repasser des frissons fiévreux.

Tout à coup, de ses mains divines,
Écartant mes rideaux fermés,
Ma belle aux lèvres purpurines
Parut devant mes yeux charmés.

Tressaillant de crainte et d'ivresse,
Je voulus sauter de mon lit,
Mais mon bras, dans ma maladresse,
Heurta ma lampe et l'éteignit.

Alors, avec un doux reproche,
Elle me dit : « Pourquoi ce bruit ?
Pourquoi, quand de toi je m'approche,
Éteins-tu le flambeau de nuit ? »

Et moi je dis, l'âme ravie :
« Par le ciel ! je n'ai pas rêvé :
J'ai cru, chère âme de ma vie,
Que le soleil s'était levé ! »



                                    Imité de Sadi

lilabanc de binary not workingtownhouse for rent in miami