visiter sculptotheque


Insania - Litanie

Auguste LacaussadeLes Epaves

Poète

Date de naissance:
8 février 1815
Date du décès:
31 juillet 1897

Poète mulâtre et de ce fait interdit d'entrer au collège royal de l'Ile Bourbon ! "Je suis né, je mourrai parmi les révoltés" écrit-il. Le combat d'Auguste Lacaussade sera poétique. Secrétaire de Sainte-Beuve, il sera bibliothécaire au Sénat et directeur du journal républicain de Vannes La Concorde.

Lire la fiche complète

Auguste LACAUSSADE

 

 

 

Paix des soirs dans les bois sauvages,
Bleu silence des nuits sous les cieux étendu,
Charme apaisant des mers mourant sur les rivages,
Rendez-moi le repos que mon âme a perdu !

Parfums des brises matinales,
Du jour au flanc des monts ineffables blancheurs,
Rosée, urnes des lys aux perles virginales,
Sur ma tempe embrasée épandez vos fraîcheurs !

Murmures des gorges profondes,
Souffles mystérieux des bois où l’aube a lui,
Ondoîments des moissons, balancements des ondes,
Bercez d’un cœur navré, bercez l’intense ennui !

D’où vient le trouble qui m’assiège ?
Pourquoi ce vide morne, ô Dieu ! cette langueur ?
Les beaux jours sont-ils morts ? et l’âge, de sa neige,
A-t-il blanchi ma tête ? a-t-il glacé mon cœur ?

Non ! de ses plus riches corbeilles
Mon radieux été me verse le trésor :
Dans les sureaux en fleur bourdonnent les abeilles,
Au ciel l’astre de juin roule son disque d’or.

Et pourtant ma vie est troublée !
D’un indicible ennui je me sens consumer.
Brises des eaux, senteurs des bois, voûte étoilée,
Guérissez-moi ! mon âme est malade d’aimer.

theswedish to english translation